illustration-poissons

Furic Marée est une société qui se trouve au Guilvinec valorisant les espèces bretonnes et les produits côtiers.

Furic marée est la première entreprise de mareyage en France, elle compte plus de 80 espèces proposées au quotidien grâce à une équipe polyvalente (découpe, filetage, emballage, agréage) et professionnelles, ainsi qu’une parfaite maîtrise de la chaine logistique grâce à des partenariats forts avec des transporteurs et une logistique interne.

Furic Marée dispose d’une force d’achat importante sur les criées avec plus de 70% des achats réalisés sur les criées bretonnes. Furic Marée achète également du poisson à l’import qui permet de proposer chaque jour une gamme complète de produits de la mer. Furic Marée réalise également de nombreux contrats avec des bateaux qui permettent une fraicheur et une qualité optimale tout en sécurisant nos approvisionnements et en valorisant le travail des pêcheurs.

Chiffres clés

groupe_ocealliance_ateliers_marés
groupe_ocealliance_chiffres_cles_sardines
groupe_ocealliance_chiffres_cles_furic
separator

Erquy

se positionne sur des criées situées au Nord de la Bretagne, des criées à forte réputation pour la qualité et la beauté des produits. Notamment pour la St Jacques en saison.

separator

Plougonvelin et La Turballe

sont uniquement des ateliers de débarque et de routage du poisson vers les autres ateliers de Furic Marée.

Furic Marée dispose
de quatre ateliers
de mareyage appelé
Erquy,Bretagne Océan,
Viviers de Locarec
et Le Guilvinec.
Chacun d’entre eux
sont spécialisé
dans un type de
produits.

groupe_oceallliance_carte_nos_societes
separator

Bretagne Océan

est un atelier dédié avec ligne de conditionnement de sardines entières et en lignes de filetage mécanique et également une machine pour faire de la sardine PAC « prête à cuire ».

separator

Le Guilvinec

est le site le plus important de la marée en France. Il travaille l’intégralité de la gamme de poissons des côtes françaises et permet des prestations de découpe, filetage, portionnage et emballage à destination de clients en France et à l’export.

Espèces phares

1 / 4

Lotte

La lotte, poisson à tête large et plate avec une chair maigre, blanche et serrée sans arêtes fine et ferme, est une espèce emblématique de la pêche bretonne.

Sardine

La sardine, un poisson frais et entier en provenance de Bretagne dît « gras » vit en grands bancs serrés dans les eaux profondes et migre l’été du large vers la côte et l’inverse en hiver. Elle est pêchée à la bolinche la nuit.

Raie

La raie se distingue par son corps plat avec des nageoires en forme d’aile et sa longue queue. Ce poisson est cartilagineux comme le requin.

Cardine

La cardine, espèce bien moins connue que la limande sole, présente pourtant une savoureuse chair blanche ferme et savoureuse. C’est un poisson plat maigre, frais pêcher au chalut.

Bar

Le bar est un poisson de chair fine et ferme provenant des côtes Atlantique possédant peu d’arêtes. Le bar sauvage pêché à la ligne, garantit une qualité de fraicheur optimale. 

Thon blanc

Le thon blanc est une espèce noble de par sa couleur claire. Sa chair ferme et fine est la plus recherché des connaisseurs. Peut-être pêché au péllagique mais aussi à la ligne en Atlantique pendant la saison estivale.

Saint pierre

Le Saint Pierre est l’un des poissons les plus délicats et raffinés. Le Saint Pierre avec sa chair blanche et ferme est souvent cuisiné par des grands chefs.

Merlu

Le merlu, l’un des poissons blancs les plus pêchés en Europe, présent sur les côtes françaises, fraichement débarqué. Le merlu a la texture et saveur unique, est présent tout l’année sur les étals. Spécialité lorientaise, le merlu est apprécié pour sa chair blanche et ferme.

Langoustine

La langoustine, un crustacé vendu cuit ou vivant pour marquer son gage de fraicheur provenant des ports de pêche du littoral breton. Crustacé de la taille et de la forme d’une grosse écrevisse, pêché sur les fonds de vase, au large des côtes atlantiques

Julienne

La julienne est un poisson à la chair blanche et ferme présentée le plus souvent en longs filets repliés sur les étals. Son corps très effilé est parcouru par une nageoire dorsale en deux parties, une courte près de la tête et une longue se prolongeant vers la queue. La julienne est le poisson digeste par excellence.